Plan de Site

Agrégateur de contenus

Plan territoriaux pour l’intégration


La Région Vénétie, dans la programmation triennale et annuelle des initiatives et interventions dans le secteur de l’immigration, a prévu de confier des financements pour la réalisation d’actions d’intégration, Plans territoriaux pour l’intégration, d’abord aux Conférences des maires et ensuite, après le réaménagement avec la Loi régionale 19 du 25 octobre 2016, aux Comités des maires de quartier.

La définition des priorités et des exigences spécifiques est le but de l’organisation, de la part des Régions, de Bureaux provinciaux de coordination, avec l’implication des institutions territoriales. Ceci, afin que les actions proposées s’insèrent dans un système intégré d’interventions et de services pour l’intégration, renforçant l’efficacité des interventions mêmes et évitant les doublons et superpositions. Les lignes stratégiques et les filons d’intervention qui doivent être soumis aux Plans territoriaux pour l’intégration se trouvent dans les programmes triennaux et dans les plans annuels des initiatives et interventions dans le secteur de l’immigration de la Région.

Les budgets destinés à chaque compétence territoriale (Conférence des maires, d’abord, puis Comités des maires de quartier), sont déterminés annuellement par la Région Vénétie, à travers son Unité organisationnelle flux migratoires, selon une évaluation mesurée des présences de citoyens immigrés. La reconnaissance des budgets attribués dépend donc de la présentation et de la mise en place d’une proposition de projet de Plan territorial pour l’intégration et d’une coparticipation économique de la part des Conférences/Comités dans la mesure minimale de 20 % des frais pour sa réalisation des activités.